Nous protégeons votre environnement || 03 20 84 24 25

Maladies Pigeons

 

ORNITHOSE DES PIGEONS

Cette maladie à virus du type psittacose transmise par les fèces des pigeons infectés ou par les gouttelettes respiratoires, peut être transmise à l'homme. La transmission peut se faire d'hommes à hommes et des réservoirs humains ont été trouvés. La maladie est en général bénigne chez l'homme et peut être commune dans des endroits localisés. Des études ont montré que de 30 à 75 % de la population des pigeons est infectée, et que quelques animaux sont malades. A OSLO, 11,5 % des malades hospitalisés pour pneumonie à virus et 3,6 % des donneurs de sang donnent une réaction positive au test de fixation du complément de l'ornithose.

De nombreuses notes techniques ne parlent pas des oiseaux, car ils nichent en haut des immeubles ou seulement la nuit et partent le matin. On compte que 4% des maisons en Europe sont contaminées par les pigeons. Les MOUCHES DOMESTIQUES et d'autres insectes peuvent manger les excréments de pigeons, les pigeons morts, si la population de pigeons est importante, elle peut être la source majeure de la population de mouches. Les NIDS. sont la source de différentes infestations des produits stockés et des maisons.

On trouve :

  • DERMAPTERES (Perce-oreilles)
  • HEMIPTERES (Punaises des fleurs)
  • LEPIDOPTERES (Mites diverses)

 

DIPTERES

Une de ces mouches, la Fannia cânicularis peut causer des mirages chez l'homme et est un vecteur de l'entérite.

 

HYMINOPTERES

Guêpes

 

COLEOPTERES

Un grand nombre se trouvent dans les nids, on peut citer Anthrènes, Dermestes, vers de farine, vrillettes du pain et du bois, des cultures et peuvent transmettre des maladies à l'homme comme le canthariasis ou l'hymenolepiasis.

 

ECTOPARASITES DU PIGEON

(puces, poux, tiques). Ils peuvent piquer l'homme. Une destruction permanente des ectoparasites peut être obtenue par la destruction des pigeons pour éviter l'invasion des opérateurs par les ectoparasites.
Employer le DDT à 5% brouillard ou 10% poudre, le malathion 2% pulvérisation ou 4% poudre pour les puces, poux et tiques.
Pour les mites aramites à 5% ou dieldrin 1%, ou chlordane 2% ou malathion 2% ou dimite 2%.
On trouve des mallophages, des hémiptères, des diptères, des acariens. Ces insectes piquent plus ou moins l'homme et peuvent être vecteurs de maladies graves (encéphalites).

 

CRYPTOCOCCIDIOSE

Cette maladie due à un champignon systémique de l'homme a été trouvée associée au fumier de pigeon, elle est due à Cryptococcus neoformans, de la même façon que l'histoplasmose. En plus ce champignon peut survivre un certain temps dans les tissus des pigeons, et ceci est peut être la cause de l'implantation de ce champignon dans le sol.

 

TOXOPLASMOSE

Cette maladie de l'homme et des autres animaux est due à un protozoaire et se trouve fréquemment chez le pigeon. Elle est due à Toxoplasma gondi. Actuellement, on ne connaît pas le mode de transmission mais on peut considérer qu'il peut être du à
- gouttelettes respiratoires,
- contamination fécale,
- contact avec des tissus infectés ou
- ectoparasites.
La transmission doit se faire du pigeon à l'homme.

 

PSEUDOTUBERCULOSE

Cette maladie de l'homme et des autres animaux est due à un protozoaire et se trouve fréquemment chez le pigeon. Elle est due à Toxoplasma gondi. Actuellement, on ne connaît pas le mode de transmission mais on peut considérer qu'il peut être du à
- gouttelettes respiratoires,
- contamination fécale,
- contact avec des tissus infectés ou
- ectoparasites.
La transmission doit se faire du pigeon à l'homme.

 

TUBERCULOSE AVIAIRE

La tuberculose aviaire est causée par Mycobactérium tuberculosis var.avian. Elle est peu commune chez le pigeon et très rare chez l'homme.

 

SALMONELLOSE

Maladie commune chez l'homme due à une bactérie empoisonnant la nourriture, Salmonella typhimurium a été trouvée dans 2 des fèces de pigeon. Elle est statistiquement la cause la plus fréquente de la salmonellose chez l'homme. On peut penser que le pigeon intervient dans la transmission à l'homme.

 

COCCIDIOSE DU PIGEON

Elle est causée par un protozoaire, Eimeria labbeana, et est transmise par l'eau et la nourriture contaminée, elle produit une forte mortalité chez les pigeons. Parfois, on peut compter que 10 à 90 % des pigeons sont atteints. La variole des pigeons n'est pas transmissible à l'homme et se transmet de pigeon à pigeon soit directement soit par les moustiques.

La contamination de la nourriture est due aux fientes de pigeons, et c'est un important problème de salubrité publique et économique.

 

ENCEPHALITE

Cette série de maladies attaquant le système nerveux central est transmise des oiseaux à l'homme par les moustiques. II est connu que les pigeons sont un réservoir des encéphalites à virus mais leur rôle exact est actuellement non connu. Kissling suggère que la surveillance de l'encéphalite chez les pigeons doit donner des renseignements sûr les foyers épidémiques pour l'homme et le cheval.

 

MALADIE DE NEWCASTLE

Cette maladie à virus hautement contagieuse et à issue fatale est due à un virus attaquant
- le système nerveux et respiratoire des oiseaux et en particulier les pigeons.
Elle a été retrouvée chez l'homme mais très rarement. Les poulets et les dindons sont sûrement la source, plus que les pigeons, de maladie infectieuse de l'homme. La transmission est due soit aux gouttelettes respiratoires soit aux ectoparasites.

 

ASPERGILLOSE

Maladie à champignons de l'oreille, des sinus, des poumons ou de la peau chez l'homme est causée par Aspergillus fumigatus, maladie commune chez les pigeons est rarement transmise-de l'oiseau à l'homme.

 

MUGUET

Infection à champignons de la bouche, les voies respiratoires, le vagin, la peau, les ongles causée par Candida albicans chez l'homme peut causer une forte mortalité chez les pigeons surtout les jeunes. Il doit exister une transmission à l'homme mais ceci n'a pas été bien expliqué.

 

HISTOPLASMOSE

Cette maladie à champignon systémique de l'homme peut être contractée lors dû nettoyage des accumulations de poussières de pigeons contenant Histoplasma capsulatum. Les pigeons peuvent ou ne peuvent pas avoir cette maladie. Cependant, la poussière des nids des pigeons est un milieu adéquat pour le développement des spores se trouvant dans l'air. Dans une étude faite au Kansas, on a trouvé que des enfants vivant dans des maisons sûr lesquelles les pigeons se posent ou nichent ont un rapport d'infection (basé sûr la sensibilité à l'histoplasmine) trois fois plus élevé que les enfants vivant dans des quartiers sans pigeons. On a publié de nombreux documents sûr la relation entre les épidémies histoplasmotique et les pigeons. Par exemple, sûr 25000 personnes de 48 états on en trouve 24 % ayant une réaction positive au test de sensibilité à l'histoplasmine.