Nous protégeons votre environnement || 03 20 84 24 25

Le pigeon et son contexte

 

Le pigeon commun est issu de la colombe des roches européennes. Il est rapporté qu'il était domestiqué en Égypte 3000 ans avant J.C. Il niche habituellement dans les ornements architecturaux des maisons et subsiste grâce à la nourriture donnée volontairement ou non par l'homme.

 

BIOLOGIE

Les pigeons sont monogames. Neuf à douze jours après l'accouplement, la femelle pond 1-2 oeufs (6-9 jours en captivité). Le mâle s'intéresse à la ponte et garde le nid et la femelle. Dix-huit jours après la ponte, les oeufs éclosent. Les petits sont nourris avec des aliments prédigérés (lait de pigeon). Les petits sont sevrés à 4-6 semaines juste avant l'envol. D'autres oeufs sont pondus avant le sevrage des premiers jeunes. La couvaison a lieu en toute-saison. Une population de pigeons comprend en moyenne autant de mâles que de femelles. Les plus gros des pigeons peuvent peser 1800 grammes et avoir une envergure de 92 cm, en général, ils sont plus petits. La nourriture des pigeons consiste en graines, céréales, quelques fruits, un peu d'herbe verte, et des cailloux pour faciliter la digestion. Un pigeon adulte consomme à peu près une livre de nourriture par semaine.

 

ASPECT ECONOMIQUE

Les pigeons sont considérés comme des animaux familiers. De nombreux Français les considèrent avec bienveillance et ces animaux sont source d'amusement pour un grand nombre de gens dans les parcs. Les pigeons peuvent voler sur une distance de 480 km en un jour, et peuvent revenir à leur colombier sur 1000 km (le record international est de 4800 km). Ce sont d'excellents balayeurs et ils aident effectivement dans le nettoyage des rues. Ils servent à la préparation d'une spécialité pharmaceutique pour l'immunisation des poules pondeuses contre la varicelle. Les pigeons sont considérés comme met délicat (plus de 5000000 kg vendus chaque année en Europe). Pendant des siècles, les pigeons voyageurs ont été employés comme messagers et ils sont employés comme animaux de laboratoire pour l'étude des maladies du coeur car c'est un des rares animaux atteint spontanément d'artériosclérose). On dresse facilement les pigeons (voir night-club et théâtres). Dans certaines parties du monde, ils sont élevés pour servir de cible dans les stands de tir. La fiente de pigeons est employée comme engrais dans les jardins et a été employée autrefois pour le tannage des cuirs.

 

PROBLEMES ECONOMIQUES

La fiente des pigeons dégrade et accélère la détérioration des immeubles, statues et automobiles et peut même tomber sur les passants. De grandes quantités d'excréments de pigeons peuvent tuer pelouses et gazons. En plus, les fientes de pigeons, les cailloux dégurgités, les plumes et les matériaux des nids sont les contaminants communs des grains destinés à l'alimentation humaine. Les pigeons nichent dans les gouttières, près des encoignures des fenêtres, gênent les abris et rendent dangereuse les descentes de secours en cas d'incendie. Le bruit des pigeons irrite de nombreuses personnes et le fumier repent de mauvaises odeurs. Les grands vols sont un danger pour l'aviation. Il peut voler les objets brillants. Par exemple, un pigeon a volé pour 7000 dollars de diamant à New York City. Les pigeons nichant près des silos à grains mangent et contaminent de grandes quantités de grains. La présence de ces animaux augmente l'entretien des immeubles commerciaux et publics ainsi que leurs environs. Les pigeons sauvages sont un réservoir de maladies pour les pigeons domestiques.

 

PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE

Les dangers pour la santé publique du fait des pigeons doivent être balancés avec le prix d'un programme de destruction intensive. En l'absence de maladie humaine en relation directe avec les pigeons. La destruction doit être effectuée dans le sens de restreindre une concentration excessive des oiseaux plutôt que dans la destruction totale.

Les PREDATEURS causent une forte mortalité chez les pigeons. On peut citer l'homme, les chats, les rats, les souris, les hiboux, les faucons. Les rats détruisent les oeufs et les jeunes mais la population des rats s'accroît, il y a un équilibre entre les deux populations.

 

DENOMBREMENT D'UNE POPULATION DE PIGEONS

Le dénombrement doit précéder la destruction. Certains facteurs comme des défauts sanitaires doivent être trouvés et corrigés afin de réduire la population sans offenser une partie sensible du public. Le dénombrement doit porter sur l'emplacement des postes de nourriture, les nids, les perchoirs, les dommages causés, la contamination de la nourriture, les égouts ouverts, l'infestation par les ectoparasîtes, les pigeons vivants, les pigeons morts, ainsi que tous les signes d'activité quels qu'ils soient.

 

DESTRUCTION DES PIGEONS

Les pigeons sont protégés plus ou moins par des lois (State Fîsh and Game Laws). Dans certains Etats, ils ne peuvent pas être détruits, dans d'autres à certaines époques seulement, dans d'autres ils peuvent être détruits. Dans tous les Etats, les pigeons bagués ne doivent pas être détruits (Aux USA). Les opérations de destruction des pigeons ne doivent pas détruire les oiseaux utiles.

 

LA PROPRETE SANITAIRE

La propreté sanitaire est un facteur important dans la destruction des pigeons. La grandeur d'une population de pigeons est fonction de la quantité de nourriture, eau et arbres à la disposition des oiseaux. La destruction des pigeons par les mesures sanitaires implique des stockages propres, une collecte propre des ordures ménagères, une destruction des déchets humains et animaux, l'élimination des eaux stagnantes, le nettoyage des gares ferroviaires et des cars, des parkings pour faire disparaître le grain, le pain. Ces déchets doivent être brûlés. Les grains doivent être stockés dans des lieux ou les oiseaux ne peuvent pénétrer.

 

L'ELOIGNEMENT

L'éloignement des pigeons n'est pas très pratique. Ils sont basés sur le fait que le pigeon revient à son nid pendant la nuit. Les oiseaux éloignés par l'eau, le feu ou capturés avec des pièges ou par anesthésie (1,1,1, trîbromoéthanol ou alplachloralose) et éloignés élisent de nouveaux nids et les maisons peuvent être sans pigeons pendant quelque temps.